Tolérances sur caractéristiques lampes

Échanges d'informations et d'astuces techniques sur la mesure, les techniques et les appareils, alimentations, etc.

Modérateur: François77

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Souris blanche » Mar 30 Aoû 2016 12h51

Pierrot du 82 a écrit:Surtout le chapitre 10, "Comment augmenter la durée de vie des tubes"... :wink:
Je n'ai pas pu trouver le chapitre « comment faire augmenter le prix pour les audiophiles ? » Ai-je mal cherché ? :shock:

Douces salutations à rechercher... !
Souris blanche
 
Messages: 6053
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar F6CER » Mar 30 Aoû 2016 15h03

Vous êtes taquins :D
Ceci dit sur ce site , vers la fin de la liste, on trouve un tas de choses intéressantes sur les tubes , c'est la qu'on s'aperçoit qu'ils ont le dos large et ne sont plus à quelques pour cent près quant aux fameuses caractéristiques militaires des tubes JAN , elles incluent même la solidité de l'emballage ......
http://www.tubebooks.org/technical_books_online.htm
F6CER
 
Messages: 2082
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Pierrot du 82 » Mar 30 Aoû 2016 18h47

Pour calmer les fantasmes des coupeurs de milliampères en quatre, on peut rappeler que les tubes étaient assemblés à la main et que quand on connait l'influence de la distance grille-cathode sur la pente, on comprend pourquoi les fabricants ne donnaient pas les tolérances, mais les caractéristiques d'un tube "typique" qui était censé refléter l'état de leur production...

Merci à René de nous avoir montré que pour les tubes dits professionnels, le cahier des charges concerne davantage la résistances aux chocs et à l'accélération, et le nombre d'allumages supportés par le filament !

J'ai lu le bouquin dont parle Georges "Getting the most of your vacuum tubes" il est excellent et il explique entre autres 2 choses que j'ai retenues : la maintenance préventive et le test systématiques des tubes sur des équipements est préjudiciable à la durée de vie des tubes (démontage et remontage pour test des tubes entrainent beaucoup de casse) et la seconde, qu'il vaut mieux sous-chauffer les filaments que les sur-chauffer, même dans la limite des 10% généralement admis...

Bonne lecture ! :wink:
Radio et appareils de mesure
General Radio, Férisol, Tektronix, Métrix, Heathkit et autres...
Pierrot du 82
 
Messages: 15652
Inscription: Dim 22 Aoû 2004 19h07
Localisation: Tarn-et-Garonne

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Souris blanche » Mar 30 Aoû 2016 19h41

Excellents bouquins, plein d'enseignements, en bonne place dans mes documents ! La tension de chauffage est un facteur dont l'importance est bien souvent sous-estimée. Les documents d'EIMAC insistent pourtant beaucoup sur ce point important. Dans le cas d'un oscillateur, un chauffage très stable est très important pour une bonne stabilité en fréquence.

À titre d'exemple, les spécifications militaires concernant la 6AU6WC.
6AU6-mil1ss952.pdf
(187.91 Kio) Téléchargé 52 fois

Douces salutations bien chauffées !
Souris blanche
 
Messages: 6053
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Marc David » Mer 31 Aoû 2016 07h13

Et pour continuer sur la tension et le courant de chauffage, cet extrait de l'introduction du manuel technique RTC 1968/69 sur les tubes de réception.
Dans le texte, système des limites hybrides pour les anglophiles "design maximum rating system" se défini comme suit (extrait)
"les valeurs données sont les limites concernant les conditions d'utilisation applicables à un tube moyen d'un type déterminé; elles ne doivent pas être dépassées dans les pires conditions probales."
Bonne journée
MD
Fichiers joints
Cat RTC 68-69 .pdf
(177.93 Kio) Téléchargé 47 fois
Marc David
 
Messages: 517
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Loiret

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Roger Monnet » Mer 31 Aoû 2016 10h18

Bonjour

Un sujet qui me soûle c'est bien toutes ses précisions sur les caractéristiques pointues des loupiottes, en hifi pour les esgourdes difficiles... audiophiles convaincus soit ? ,, pour nos vieilles radio ça n'a aucune utilité .
Au premier coup d'œil pour un technicien briscard il peut voir si le tube est neuf, sa boite n'est pas une garantie si c'est le cas il l'utilise avec quelques mesures sans se compliquer l'existence, pour l'occasion idem !
De notre belle époque il n'y avait aucun de ses appareils : analyseurs, lampemètres et autres dans la majorité des magasins avec SAV. les mieux pourvus avaient l'oscilloscope ..
Cdt
Roger
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1763
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar René » Mer 31 Aoû 2016 10h25

Bonjour,

Yves07 a écrit:Je ne crois pas que le U61 soit capable de fournir le moindre courant de grille 1 et à fortiori de le mesurer :|


Rien n’empêche d'alimenter g1 par une autre source (celle prévue pour Vg2 par exemple), donc en positif avec courant de grille.
Tout dépend du contexte (tube à mesuré et but de la mesure.)
Doc Metrix a écrit:c) pour fournir la tension de polarisation VG1 à appliquer au tube en
essai. Cette tension peut varier de 0 à 50 V (potentiomètre
R86) et bien que la source soit de résistance interne non
négligeable, elle peut être employée sans limitation. (Une
grille polarisée négativement en régime statique ne demande
jamais un courant important).
NOTA: Pour disposer d'une tension grille positive (cas de la mesure
sur des tubes d'émission à faible puissance), il est toujours
possible de prendre une des tensions Grilles Auxiliaires G2 ou
03 afin de polariser l'électrode grille en cause.

(On affectera l'électrode grille dans la combinaison du numéro
correspondant à la source G2 ou G3, soit 6 ou 7)
Dernière édition par René le Mer 31 Aoû 2016 10h57, édité 1 fois.
René Conseil - RFL7070 (Ex RFL1830 & Retrophonia)
Image
http://6bm8.lab.free.fr/ - https://6bm8-lab.fr/ - Forum - Mises à jour
René
 
Messages: 3102
Inscription: Sam 6 Mar 2004 11h35
Localisation: Le Havre

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar René » Mer 31 Aoû 2016 10h56

Pierrot du 82 a écrit:Réveiller les cathodes, oui...

Quant à réactiver le getter, il faudrait un four HF, à la bonne fréquence !

Les électrodes du tube ne dégazent pas, tant qu'elles ne sont pas surchauffées, ce qui n'arrive jamais en stockage mais plutôt au cours d'expérimentations malheureuses.

En fait un tube de bonne fabrication ne craint pas les années de stockage...


Le getter (littéralement "piège à gaz" ou "dégazeur" est toujours actif tant qu'il n'a pas été saturé ou que le tube n'a pas pris l'air.

Il ne faut pas confondre, la petite rondelle qui sert à créer le getter avec le getter lui-même. C'est une erreur souvent faite et malheureusement colportée par l'internet.
Le getter est le dépôt brillant dans le tube. La petite languette ou rondelle est le réservoir qui sert à créer le getter.
Une fois que le dépôt a été vaporisé, il reste actif, il n'y a aucune raison qu'il change.

D'ailleurs, on trouve cela dans les bons manuels:

Memento Tungsram 1938 5em ed a écrit:Le revêtement interne qui argente le ballon a, lui aussi, une grande importance: Il est constitué par la condensation de métaux appropriés que l'on évapore dans la lampe au moment du vidage pour enlever les dernières traces de gaz que les pompes seraient incapables de retirer et pour absorber, au cours du fonctionnement, celles qui pourraient encore se dégager.



Quant au dégazage dont parlait Yves:

Yves07 a écrit:Un tube stocké longtemps se dégrade (dégazage des électrodes).
Laisser chauffer quelques heures pour réactiver le geter et remesurer.


C'est bien réel, je l'ai constaté sur les tubes anciens qui n'ont jamais été utilisés. Est-ce de la dégradation ou des résidus de la fabrication... je ne sais pas.
Dans ce cas, le tube présente un léger courant de grille qui va s'atténuer et s'éliminer après un certain temps de fonctionnement modéré.
Rien à voir donc avec la cathode.
René Conseil - RFL7070 (Ex RFL1830 & Retrophonia)
Image
http://6bm8.lab.free.fr/ - https://6bm8-lab.fr/ - Forum - Mises à jour
René
 
Messages: 3102
Inscription: Sam 6 Mar 2004 11h35
Localisation: Le Havre

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar JCM » Mer 31 Aoû 2016 12h36

En tout cas avec les tubes d'émission de forte puissance chaque tube neuf devait subir un temps de "dégazage" c'est à dire que l'on alimentait que le chauffage car la chaleur a pour effet de réactiver le getter.
Une fois ce temps passé on pouvait appliquer la tension d'anode; sans ça le tube risquait d'être détruit immédiatement.
Dernière édition par JCM le Mer 31 Aoû 2016 19h22, édité 1 fois.
JCM
 
Messages: 1288
Inscription: Mar 1 Mar 2005 06h11
Localisation: Issy les Moulineaux (92)

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar René » Mer 31 Aoû 2016 13h30

Merci pour l'info JCM.
Comme je n'ai aucune expérience des tubes d'émission, c'est bon à savoir.

En fait, cela correspond bien au constat que j'ai pu faire sur certains tubes radio mais à une autre échelle (courants, tensions, conséquences, etc...)
René Conseil - RFL7070 (Ex RFL1830 & Retrophonia)
Image
http://6bm8.lab.free.fr/ - https://6bm8-lab.fr/ - Forum - Mises à jour
René
 
Messages: 3102
Inscription: Sam 6 Mar 2004 11h35
Localisation: Le Havre

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar F6CER » Mer 31 Aoû 2016 15h48

Bonjour
Pour les tubes d'émission ca sent le vécu :D j'ai aussi utilisé pas mal de tubes a anode externe comme les 4CX250 , 4CX1000 ainsi que les quasi indestructibles lampes russes taillées à la serpe , faciles à trouver en surplus militaire mais ........n'ayant jamais tourné depuis des années en attendant la guerre :mrgreen:
Si on ne prend pas la précaution de les préchauffer une journée entière avant la première mise en service, on est quasiment sur qu'elles vont développer des arcs internes avec de gros dégâts à la clef
Il existe même une procédure de démarrage très bien expliquée sur le site de PA0FRI
F6CER
 
Messages: 2082
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar perou » Jeu 1 Sep 2016 16h04

Bon, après tout cela je n'en sais guère plus qu'au début, mais les avis sont tous intéressants. Je retourne à mes mesures.

Pourtant la question semblait simple au départ, je voulais tester des lampes neuves de puissance (NOS), à partir de quand estimeriez vous qu'elles ne sont plus neuves si vous aviez à les acheter? (prenons ce cas par exemple car le portefeuille, lui,à ses exigences :mrgreen: )

Yves! si j'en trouve usées à 50%, elles sont à toi, promis juré! 8)
perou
 
Messages: 131
Inscription: Mar 26 Déc 2006 11h56
Localisation: PLOUEZEC 22

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Yves07 » Jeu 1 Sep 2016 17h34

perou a écrit:. . .
Yves! si j'en trouve usées à 50%, elles sont à toi, promis juré! 8)

Ben voilà, tu viens de trouver la réponse toi même 8)

Yves
Yves07
 
Messages: 791
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Adams » Sam 3 Sep 2016 11h31

Bonjour
Ca n'allait pas tout seul , Sylvania avait une machine pour écraser les tubes défectueux , pour qu'ils ne tombent pas en de mauvaises mains !
Ciquer sur la photo .
Sylvania.jpg
Sylvania.jpg (127.51 Kio) Vu 1025 fois
Adams
 
Messages: 1237
Inscription: Lun 25 Aoû 2008 14h58

Re: Tolérances sur caractéristiques lampes

Messagepar Souris blanche » Sam 3 Sep 2016 14h13

Adams a écrit:Ca n'allait pas tout seul , Sylvania avait une machine pour écraser les tubes défectueux , pour qu'ils ne tombent pas en de mauvaises mains !
C'est une façon de faire très raisonnable et qui est de l'intérêt de l'entreprise. En effet, il est presque impossible de savoir où ces lampes défectueuses pourraient aller, même si on sait à qui on les confie en premier. :(

De nos jours, EBay est plein d'offres de toutes sortes de choses de rebut, présentées comme surplus. L'entreprise qui les a produites souffre alors d'une mauvaise réputation puisque ces produits sont présentés comme des originaux, alors qu'ils sont du rebut non conforme et/ou défectueux et non pas du surplus. :mrgreen:

Douces salutations originales garanties !
Souris blanche
 
Messages: 6053
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

PrécédenteSuivante

Retourner vers Mesure : techniques, équipements et méthodes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités